Cliquez sur "Entrée" pour aller au contenu.

Cours 5 – Voie d’abord de l’urètre bulbaire et membraneux

Difficulté : ⭐️⭐️⭐️

Il s’agit du passeport pour accéder à la chirurgie urétrale :

avec l’expérience, il s’avère que c’est l’abord de l’urètre membraneux qui permet de libérer le chirurgien de l’urètre : cette partie de l’urètre est réputée la plus difficile d’accès.

La technique de dissection, libération et traction proposée ici, réalise de fait une extériorisation et un allongement de l’urètre membraneux : nos études sur pièces anatomiques ont montré que l’urètre membraneux ainsi mis en traction passait de 9 à 28 mm. Par cette voie d’abord, l’intégralité de la face supérieure de l’urètre membraneux est visible, peut être ouvert et l’incision prolongée vers la distalité.

Elle est, si possible, à travailler au laboratoire d’anatomie et elle peut, avec l’expérience, permettre de positionner un greffon jusqu’à l’apex prostatique sans difficulté majeure ni lésion du sphincter strié.

De plus, l’absence de dissection de toute la partie postérieure du membraneux et de l’apex prostatique est un très gros avantage : il n’y a pas à craindre de conséquences sur l’érection.

Votre connexion internet n’est pas bonne ?

Les commentaires sont désactivés.